Acide Chlorhydrique 32%

1. Identification du produit et de la société

Identification du produit
Nom du produit: Acide Chlorhydrique 32%
Identification du fabricant/distributeur
Droguerie Gysels, 17 rue des Clairisses, 7500 Tournai
Utilisation de la substance/préparation
Pour usages de laboratoire, analyse, recherche et chimie fine.

2. Identification des dangers

Provoque des brûlures. Irritant pour les voies respiratoires.

3. Composition/information des composants

Solution aqueuse
Acide Chlorhydrique 32% (dil. 32%)
CAS [7647-01-0] Formule: HCl M.=36,46
Numéro CE (EINECS): 231-595-7
Numéro d'indice CE: 017-002-01-X
R: 34-37

4. Premiers soins

Indication générales
Ne jamais donner à boire, ni provoquer des vomissements en cas de perte de connaissance.

En cas d'inhalation
Transporter la personne à l'air libre. Si le malaise persiste, recourir à l'assistance d'un médecin.

En cas de contact avec la peau
Laver à grande eau. Retirer les vêtements contaminés. 

En cas de contact avec les yeux
Laver à grande eau (durant 15 minutes au minimum), en gardant les paupières soulevées. Recourir à l'assistance d'un médecin.

En cas d'ingestion
Boire beaucoup d'eau. Éviter de vomir (il existe des risque de perforation). Recourir immédiatement à l'assistance d'un médecin.
Lavage d'estomac.

5. Mesures de lutte contre les incendies

Moyens d'extinction approprié
Eau.

Risques particuliers
Incombustible. En contact avec des métaux, de l'hydrogène gazeux peut se former (il existe un risque d'explosion).

6.Mesures à prendre en cas de déversement accidentel

Méthodes de ramassage/nettoyage

Ramasser avec des matériaux absorbants (Absorbant Général, etc...) ou à défaut, avec de la terre ou du sable secs et déposer dans des conteneurs pour résidus pour leur élimination postérieure, conformément à la législation en vigueur. Neutraliser avec du sodium hydroxyde dilué.

7.Manipulation et stockage

Manipulation
Sans indications particulières.

Stockage
Récipients bien fermés. Dans un local bien aéré. Éloigner des sources d'ignition et de chaleur. Température ambiante. Protégé de la lumière.

8. Contrôles d'exposition/protection personnelle

Contrôle limite d'exposition
VLA-ED (HCl): 5 ppm ou 7,6 mg/m3

VLA-EC (HCl): 10 ppm ou 15 mg/m3

Protection respiratoire
En cas de formation de vapeurs/aérosols, utiliser un équipement respiratoire approprié. Filtre E (HCl). Filtre P (HCl).

Protection des mains
Utiliser des gants appropriés ( néoprène, nitrile, latex).

Protection des yeux
Utiliser des lunettes appropriées.

Mesures d'hygiène particulière
Ôter les vêtements contaminés. Utiliser des vêtements de travail appropriés. Se laver les mains et le visage avant les pauses et après avoir terminé le travail.

Contrôle d'exposition lié à la protection de l'environnement
Remplir les engagements au titre de la législation locale relative à la protection de l'environnement.
Le fournisseur de l'équipement de protection doit spécifier le type de protection à porter lors de la manipulation de la substance ou de la préparation, y compris: le type de matière et le délai de rupture de la matière constitutive du équipement, compte tenu du niveau et de la durée du contact.

9. Propriétés physiques et chimiques

Aspect: Liquide transparent et incolore.

Odeur: Caractéristique.

pH <1

Pression de vapeur: X20 mbar

Densité (20/4): 1,16

Solubilité: miscible avec de l'eau

10. Stabilité et réactivité

Matières devant être évitées

Aluminium. Amines. Carbures. Hydrures. Fluor. Métaux alcalins. Métaux. KMnO4. Bases fortes. Halogénates. Acide sulfurique concentré. Hydrure de métalloïdes. Oxydes de métalloïdes. Aldéhydes. Sulfures. Lithium silicique. Éther vinyle méthylique.

Produits de décomposition dangereux
Chlorure d'hydrogène. Chlore.

11. Information toxicologique

Toxicité aiguë
CL50 inh rat: 3124 ppm (V) /1h.

Effets dangereux pour la santé
Par inhalation des vapeurs: Irritation des voies respiratoires.
Substance très corrosive.
En contact avec la peau: brûlures.

Par contact oculaire: brûlures, cécité (lésion irréversible du nerf optique).
Par ingestion: Brûlures dans l'appareil digestif. Peut provoquer perforation intestinale et de l'oesophage. Après une période de latence: arrêt cardio-vasculaire.

12. Information écologique

Mobilité ----

Écotoxicité

Test EC50 (mg/l) :
Test de poissons = 25 mg/l ; Classification : Tox.
Leuciscus idus = 862 mg/l (48h)(1N) ; Classification : Très tox.

Milieu récepteur :
Risque pour le milieu aquatique = Moyen
Risque pour le milieu terrestre = Moyen

Observations :
A un effet aigu important sur le milieu aquatique et terrestre en raison du pH.

Dégradabilité

Test :-------

Classification sur dégradation biotique :
DBO5/DCO Biodégradabilité = -----

Dégradation abiotique selon pH : -------

Observations :
Ne consomme pas d'oxygène de forme biologique.

Accumulation

Test : -------

Bioaccumulation :
Risque = -----

Observations :
N'est pas bioaccumulable, quoiqu'il soit accumulable dans les aquifères et dans les sols en forme de salinité (Cl-).

Autres effets possibles sur l'environnement
En général son défaut est important dans la zone de déversement et de façon aiguë. Son défaut à long terme n'est pas si important si le déversement n'est pas fréquent. Le traitement est la neutralisation.

13. Considérations sur l'élimination

Substance ou préparation
Dans l'Union Européenne, des normes homogènes pour l'élimination des résidus chimiques ne sont pas établies; ceux-ci ont le caractère de résidus spéciaux, et leur traitement et élimination sont soumis aux législations internes de chaque pays. Il faudra donc, selon le cas, contacter l'autorité compétente, ou bien les entreprises légalement autorisées pour éliminer des résidus.
2001/573/CE: Décision du Conseil du 23 juillet 2001 modifiant la décision 2000/532/CE de la Commission en ce qui concerne la liste de déchets.
Directive 91/156/CEE du Conseil du 18 mars 1991 modifiant la directive 75/442/CEE relative aux déchets.

Conditionnements contaminés

Les conditionnements et emballages contaminés des substances ou préparations dangereuses recevront le même traitement que les propres produits qu'ils contiennent.
Directive 94/62/CE du Parlement européen et du Conseil, du 20 décembre 1994, relative aux emballages et aux déchets d'emballages.

14. Information relative au transport

Terrestre (ADR):
Dénomination technique: ACIDE CHLORIDRIQUE
ONU 1789 Classe: 8 Groupe d'emballage: II

Maritime (IMDG):
Dénomination technique: ACIDE CHLORIDRIQUE
ONU 1789 Classe: 8 Groupe d'emballage: II

Aérien (ICAO-IATA):
Dénomination technique: ACIDE CHLORIDRIQUE
ONU 1789 Classe: 8 Groupe d'emballage: II
Instructions de l'emballage: CAO 813 PAX 809

15. Information réglementaire

Étiquetage selon REACH
Symboles: K Indications de danger: Corrosif
Phrases R: 34-37 Provoque des brûlures. Irritant pour les voies respiratoires.
Phrases S: 26-45 En cas de contact avec les yeux, laver immédiatement et abondamment avec de l'eau et consulter un spécialiste. En cas d´accident ou de malaise consulter immédiatement un médecin (si possible lui montrer l'étiquette).

Numéro d'indice CE: 017-002-01-X

16. Autres informations

Par rapport à la révision précédente, des modifications se sont produites dans les paragraphes: 4, 5, 6.

Information des composants:
Acide Chlorhydrique 32% (dil. 32%)
CAS [7647-01-0] HCl M.=36,46
231-595-7 017-002-01-X
K R: 34-37
Provoque des brûlures. Irritant pour les voies respiratoires.
Numéro et date de la révision:2 16.04.08
Les données consignées dans la présente Fiche de Données de Sécurité sont basées sur nos connaissances actuelles, leur unique objet étant d'informer sur les aspects de sécurité, elles ne garantissent pas les propriétés et caractéristiques y mentionnées.